Diplôme d’Etat d’Educateur Technique Spécialisé

Le métier

Le métier d’’Éducateur Technique Spécialisé recouvre 3 grands domaines d’activité : accompagnement éducatif, formation professionnelle, encadrement technique de la production.

Ce professionnel a une double mission : c’’est un éducateur mais c’’est aussi un spécialiste de l’’adaptation ou de la réadaptation professionnelle des handicapés, jeunes ou adultes.

Son action vise à favoriser l’’autonomie, la réinsertion ou l’’intégration dans le monde du travail.

L’’ETS est un travailleur social qui contribue à l’’intégration sociale et à l’’insertion professionnelle de personnes handicapées ou en difficulté, par l’’encadrement d’’activités techniques de production au cours d’’une prise en charge éducative et sociale.

Il travaille au sein d’’une équipe pluriprofessionnelle en lien avec d’’autres acteurs : sociaux, médicaux, économiques.… Il exerce ses fonctions dans des établissements et des services sanitaires, sociaux et médico-sociaux, dans les entreprises de travail ordinaire et protégé ou dans des dispositifs d’’insertion des secteurs publics et privés.

L’’ETS intervient auprès d’’enfants, d’’adolescents, d’’adultes, d’’adultes vieillissants : en situation de handicap, en situation de dépendance, en souffrance physique ou psychique, en difficulté sociale et familiale, en voie d’’exclusion, inscrits dans un processus d’’insertion ou de réinsertion

Le métier d’’Éducateur Technique Spécialisé recouvre 3 grands domaines d’’activité : accompagnement éducatif, formation professionnelle, encadrement technique de la production.

Des aptitudes

Ce métier nécessite un intérêt pour les problèmes sociaux et humains, une capacité à travailler en équipe, le sens de l’’organisation et des responsabilités, la maîtrise d’un métier de base et le désir de transmettre des savoir-faire.

L’accès à la formation

Peuvent s’inscrire, en vue de subir les épreuves d’admission à Polaris, les candidats justifiant :

  • D’’un diplôme, certificat ou titre professionnel ou technologique homologué ou enregistré au répertoire national des certifications professionnelles au moins de niveau IV,
  • D’un diplôme, certificat ou titre professionnel ou technologique homologué ou enregistré au répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau V, pouvoir attester de 3 ans d’expérience professionnelle et être en situation d’emploi de moniteur d’’atelier ou d’’éducateur technique spécialisé.

La formation

La formation théorique est organisée en 40 semaines de 30 heures chacune sur les 3 années scolaires – soit 1.200 heures et organisées en cohérence avec les grands domaines de formation (DF) :

DF 1 : Accompagnement social et éducatif (350h)

– DF 2 : Conception et conduite d’un projet éducatif et technique spécialisé :
* 1ère partie : Organisation de l’environnement de travail et gestion de la production (300h)
* 2ème partie : Conception, conduite et évaluation d’un parcours de formation et/ou professionnelle (150h)

– DF 3 : Communication professionnelle :
* 1ère partie : Travail en équipe pluri-professionnelle (100h)
* 2ème partie : Coordination (100h)

– DF 4 : Dynamiques institutionnelles, inter-institutionnelles et professionnelles :
* 1ère partie : Implication dans les dynamiques institutionnelles (150h)
*2ème partie : Travail en partenariat et en réseau (50h)

Organisation des stages :

– Pour les candidats effectuant la totalité du parcours de formation :
* 1 stage de découverte des milieux ordinaires d’insertion professionnelle de 12 semaines (420h)
* 1 stage d’une durée minimale de 8 semaines (280 h)
* Le stage long d’une durée de 32 à 36 semaines.

– Pour les candidats pouvant justifier de 2 ans d’expérience professionnelle :
* Dispensés du stage de découverte des milieux ordinaires d’insertion professionnelle

– Pour les candidats en situation d’emploi ETS ou MA :
* 2 stages d’une durée de 8 semaines chacun hors structure employeur, auprès d’un public présentant un handicap ou des difficultés d’ordre social ou économique de nature différente

– Pour les candidats n’effectuant pas la totalité de la formation :
une période de stage minimum est associée à chacun des domaines de formation constitutive de leur programme de formation, soit :
* 16 semaines (560h) pour les domaines de formation 1 et 2
* 8 semaines (280h) pour les domaines de formation 3 et 4.

Un diplôme

La formation est sanctionnée par le Diplôme d’’État d’’ETS Niveau III délivré par le Ministère de l’’Éducation Nationale.

La certification comporte :

  • des évaluations organisées en cours de formation pour les 4 domaines de formation,
  • des épreuves terminales portant sur

– DC 1 : entretien sur les pratiques professionnelles

– DC 2 : présentation et soutenance d’un mémoire

– DC 3 : entretien à partir d’un journal d’étude clinique

– DC 4 : épreuve écrite sur les dynamiques institutionnelles.

Diplôme d’Etat d’Educateur de Jeunes Enfants

Le métier

Parmi les travailleurs sociaux, l’’EJE est le spécialiste de la petite enfance. Ses fonctions se situent à quatre niveaux : accueil, éducation, prévention, coordination. Il s’’attache à favoriser le développement global et harmonieux des enfants en stimulant leurs potentialités intellectuelles, affectives, artistiques, en créant un environnement adapté.

Il exerce une fonction d’’accueil des jeunes enfants et de leurs familles dans les différents établissements et services pouvant les recevoir. Du fait des évolutions sociales, des politiques nationales et locales, leurs missions sont en constante mutation.

Le rôle de l’’Éducateur de Jeunes Enfants est défini par :

La prise en charge du jeune enfant dans sa globalité en lien avec sa famille,

Un positionnement particulier dans le champ du travail social

Une fonction d’’expertise éducative et sociale de la Petite Enfance

 

On recense aujourd’’hui 9 000 éducateurs de jeunes enfants employés par les collectivités territoriales (communes, départements) et des associations et structures privées.

Des aptitudes

Pour exercer ce métier, il faut être intéressé par la place des enfants dans notre société et leur développement. L’’esprit d’’observation et de recherche, l’’imagination, la créativité, la capacité d’’adaptation, de collaboration et d’’innovation, constituent des qualités appréciables.

L’’Éducateur de Jeunes Enfants est inscrit dans une démarche professionnelle axée à la fois sur l’’éducation des jeunes enfants et l’’accueil des familles.

L’accès à la formation

Peuvent se présenter aux épreuves d’’admission à la formation, les candidats remplissant au moins une des conditions suivantes :

  • Être titulaire du baccalauréat ou justifier de sa possession lors de l’’entrée en formation ;
  • Être titulaire de l’’un des titres admis en dispense du baccalauréat pour la poursuite des études dans les universités ;
  • Être titulaire du diplôme d’’accès aux études universitaires ou justifier de sa possession lors de l’’entrée en formation ;
    • Être titulaire d’’un diplôme au mois de niveau IV;
    • Être titulaire d’’un diplôme du secteur paramédical de niveau au moins égal au niveau IV;
    • Avoir passé avec succès les épreuves de l’’examen de niveau organisé par les DRASS;
  • Être titulaire du diplôme professionnel d’’Auxiliaire de puériculture, du certificat d’’aptitude professionnelle « petite enfance », du diplôme d’’État d’’aide médico-psychologique ou d’’auxiliaire de vie sociale, et de justifier de trois ans d’’expérience dans le champ de la petite enfance.

Et dans tous les cas, être reçus aux épreuves de sélection organisées par chaque centre de formation.

La formation

La formation est validée par le Diplôme d’’État d’’Educateur de Jeunes Enfants, de Niveau III, délivré par la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS).

La certification comporte :

Des évaluations organisées en cours de formation pour les domaines 1,2,3 et 4.

Des épreuves terminales portant sur les quatre domaines :

  • DC 1 : soutenance d’un mémoire professionnel
  • DC 2: entretien sur la base des travaux et des stages
  • DC 3: écrit portant sur la communication professionnelle
  • DC 4: note de synthèse

Chaque domaine de certification doit être validé séparément pour l’’obtention du diplôme.

Diplôme d’Etat d’Educateur Spécialisé

Le métier

L’’Éducateur Spécialisé concourt à l’’éducation d’’enfants et d’’adolescents ou au soutien d’’adultes présentant des déficiences physiques, psychiques, des troubles du comportement ou qui ont des difficultés d’’insertion.

Par les projets qu’il élabore avec les personnes en difficulté, il les aide à restaurer ou à préserver leur autonomie. Il favorise également les actions de prévention.

Son intervention se situe aussi bien dans le champ social que dans le champ scolaire, celui de la santé ou encore de la protection judiciaire de la jeunesse. Il est également de plus en plus appelé à intervenir sur le développement local d’un quartier ou d’une communauté.

Des aptitudes

Ce métier nécessite un intérêt pour les problèmes sociaux et humains, une capacité à travailler en équipe, de la créativité, le sens des responsabilités et un engagement personnel pour exercer dans toutes les structures ou services (milieu ouvert ou internat).

L’accès à la formation

Les candidats à la formation doivent :

Soit être titulaire :

– d’’un baccalauréat ou justifier de sa possession lors de l’’entrée en formation

– du diplôme d’’accès aux études universitaires

– de l’’un des titres ou diplômes admis réglementairement en dispense du baccalauréat pour la poursuite des études universitaires,

– d’’un Diplôme d’’État de Travail Social ou paramédical sanctionnant une formation professionnelle de deux ans

– du Diplôme d’’État d’’AMP ou d’’AVS et avoir exercé cinq ans dans l’’emploi correspondant,

Soit avoir passé avec succès l’’examen de niveau organisé par la DRASS.

Et dans tous les cas, être reçus aux épreuves de sélection organisées par chaque centre de formation.

La formation

La formation est répartie sur 3 ans. Elle comprend en alternance :

1.450 heures de formation théorique autour de 4 Domaines de Formation :

– DF 1 : Accompagnement social et éducatif spécialisé (450 h)

– DF 2 : Conception et conduite de projet éducatif spécialisé (500 h)

– DF 3 : Communication professionnelle en travail social (250 h)

– DF 4 : Implication dans les dynamiques partenariales et institutionnelles (250 h)

15 mois de stage, découpés en 3 stages, en cohérence avec l’’architecture pédagogique, dont : 2 stages courts (2 et 3 mois) et 1 stage long (10 mois).

Un diplôme

La formation est sanctionnée par le Diplôme d’’État d’Éducateur Spécialisé (DEES), de niveau III, délivré par le Ministère de l’’Éducation Nationale.

La certification comporte :

  • des évaluations organisées en cours de formation pour les 4 domaines
  • des épreuves terminales portant sur

DC 1 : entretien sur les pratiques professionnelles

DC 2 : présentation et soutenance d’un mémoire

DC 3 : entretien à partir d’un journal d’’étude clinique

DC 4 : épreuve écrite sur les dynamiques institutionnelles.

Chaque domaine de certification doit être validé séparément pour l’’obtention du diplôme.

BTS en Economie Sociale Familiale

Descriptif du métier

UN METIER POUR DEMAIN
« Le conseiller en ESF est un travailleur social qualifié dont le cœur de métier est fondé sur une expertise dans les domaines de la vie quotidienne : consommation, habitat, insertion sociale et professionnelle, alimentation-santé…
…Le CESF intervient auprès des personnes en situation de précarité ou ayant des difficultés financières, ou connaissant des problèmes d’accès au logement, de surendettement, de chômage. Son action s’inscrit aussi dans les problématiques de vieillissement de la population, de dépendance, de handicap, de protection de l’enfance…
… Sa spécificité de travailleur social le conduit à intervenir dans un cadre éthique et dans une dynamique de co construction avec les bénéficiaires des projets qui les concernent. Son intervention privilégie la participation active et permanente des usagers/habitants…
Le CESF intervient de façon individuelle ou collective lorsqu’il anime des groupes d’usagers ou quand il collabore avec des équipes pluridisciplinaires ou pluri institutionnelles »…
Arrêté du 01/09/2009

L’exercice de ce métier requiert de bonnes aptitudes relationnelles, une ouverture aux problèmes économiques et sociaux, des capacités à l’animation, à la relation d’aide et au travail partenarial.
Les secteurs les plus divers emploient les 13000 conseillers en économie sociale familiale actuellement en activité.
Les services sociaux des collectivités locales (communes et départements), les caisses de sécurité sociale, les caisses d’allocations familiales, les hôpitaux, les entreprises privées et publiques font un large appel à eux. Ces professionnels trouvent aussi leur place dans des secteurs plus spécialisés tels que les offices HLM, les associations d’aide à domicile, d’accueil des migrants, d’accompagnement des personnes en situation d’exclusion, les établissements et services pour les personnes handicapées ou inadaptées, ou encore dans les associations de consommateurs, les structures assurant les actions de promotion de la santé.

Formation

 En 2 ans : PREPARATION DU BTS en ECONOMIE SOCIALE FAMILIALE.

(120 crédits européens)

Formation à dominante interdisciplinaire organisée autour de cinq modules :

  1. Conseil et expertise technologiques : Santé – Alimentation – Hygiène – Sciences physiques et chimiques appliquées – Habitat Logement – Economie, Consommation – Méthodologie d’investigation
  2. Animation – Formation
  3. Communication professionnelle
  4. Travail en partenariat institutionnel et interinstitutionnel
  5. Gestion de la vie quotidienne dans un service ou un établissement

Formation à dominante professionnelle au travers des actions professionnelles, et des stages.

Enseignement des langues vivantes étrangères :

LV1 : Anglais

Possibilité d’effectuer le stage de 1ère année dans un pays de la communauté européenne dans le cadre de la charte Erasmus+

 

Après le BTS : PREPARATION DU DIPLOME D’ETAT DE CONSEILLER en ECONOMIE SOCIALE FAMILIALE (1 an) Diplôme de travail social de niveau III, 180 crédits européens

 

Formation largement centrée sur le terrain et finalisée à l’analyse de l’action sociale, des méthodes d’intervention et à l’élaboration d’un projet professionnel. L

540 heures d’enseignement centrées sur 4 domaines de compétences :

DC1 : Conseil et expertise à visée socio éducative dans les domaines de la vie quotidienne

DC2 : Intervention sociale

DC3 : Communication professionnelle

DC4 : Implication dans les dynamiques partenariales institutionnelles et inter institutionnelles.

560 heures de stage professionnel

 

Poursuite d’études

Le DECESF permet d’accéder à des postes d’encadrement par le biais de la formation supérieure en travail social (CAFERUIS, DEIS, CAFDES). Il permet également d’accéder sous certaines conditions à des formations supérieures (Licences professionnelles…) et à des concours.

Conditions d’accès

En BTS ESF

INSCRIPTION A LA SELECTION
Vous devez vous inscrire sur le site : www.admission-postbac.fr
Un examen du dossier scolaire pour les
candidats en terminale ou poursuivant
des études supérieures depuis moins de
3 ans.
Une épreuve écrite et un entretien de
sélection pour les candidats ayant quitté
un cursus scolaire ou d’études
supérieures depuis plus de trois ans.

Diplôme d’Etat de Conseiller en Economie Sociale Familiale

Descriptif du métier

UN METIER POUR DEMAIN
« Le conseiller en ESF est un travailleur social qualifié dont le cœur de métier est fondé sur une expertise dans les domaines de la vie quotidienne : consommation, habitat, insertion sociale et professionnelle, alimentation-santé…
…Le CESF intervient auprès des personnes en situation de précarité ou ayant des difficultés financières, ou connaissant des problèmes d’accès au logement, de surendettement, de chômage. Son action s’inscrit aussi dans les problématiques de vieillissement de la population, de dépendance, de handicap, de protection de l’enfance…
… Sa spécificité de travailleur social le conduit à intervenir dans un cadre éthique et dans une dynamique de co construction avec les bénéficiaires des projets qui les concernent. Son intervention privilégie la participation active et permanente des usagers/habitants…
Le CESF intervient de façon individuelle ou collective lorsqu’il anime des groupes d’usagers ou quand il collabore avec des équipes pluridisciplinaires ou pluri institutionnelles »…
Arrêté du 01/09/2009

L’exercice de ce métier requiert de bonnes aptitudes relationnelles, une ouverture aux problèmes économiques et sociaux, des capacités à l’animation, à la relation d’aide et au travail partenarial.
Les secteurs les plus divers emploient les 13000 conseillers en économie sociale familiale actuellement en activité.
Les services sociaux des collectivités locales (communes et départements), les caisses de sécurité sociale, les caisses d’allocations familiales, les hôpitaux, les entreprises privées et publiques font un large appel à eux. Ces professionnels trouvent aussi leur place dans des secteurs plus spécialisés tels que les offices HLM, les associations d’aide à domicile, d’accueil des migrants, d’accompagnement des personnes en situation d’exclusion, les établissements et services pour les personnes handicapées ou inadaptées, ou encore dans les associations de consommateurs, les structures assurant les actions de promotion de la santé.

Formation

 En 2 ans : PREPARATION DU BTS en ECONOMIE SOCIALE FAMILIALE.

(120 crédits européens)

Formation à dominante interdisciplinaire organisée autour de cinq modules :

  1. Conseil et expertise technologiques : Santé – Alimentation – Hygiène – Sciences physiques et chimiques appliquées – Habitat Logement – Economie, Consommation – Méthodologie d’investigation
  2. Animation – Formation
  3. Communication professionnelle
  4. Travail en partenariat institutionnel et interinstitutionnel
  5. Gestion de la vie quotidienne dans un service ou un établissement

Formation à dominante professionnelle au travers des actions professionnelles, et des stages.

Enseignement des langues vivantes étrangères :

LV1 : Anglais / LV2

Possibilité d’effectuer le stage de 1ère année dans un pays de la communauté européenne dans le cadre de la charte Erasmus+

 

Après le BTS : PREPARATION DU DIPLOME D’ETAT DE CONSEILLER en ECONOMIE SOCIALE FAMILIALE (1 an) Diplôme de travail social de niveau III, 180 crédits européens

 

Formation largement centrée sur le terrain et finalisée à l’analyse de l’action sociale, des méthodes d’intervention et à l’élaboration d’un projet professionnel. L

540 heures d’enseignement centrées sur 4 domaines de compétences :

DC1 : Conseil et expertise à visée socio éducative dans les domaines de la vie quotidienne

DC2 : Intervention sociale

DC3 : Communication professionnelle

DC4 : Implication dans les dynamiques partenariales institutionnelles et inter institutionnelles.

560 heures de stage professionnel

 

Poursuite d’études

Le DECESF permet d’accéder à des postes d’encadrement par le biais de la formation supérieure en travail social (CAFERUIS, DEIS, CAFDES). Il permet également d’accéder sous certaines conditions à des formations supérieures (Licences professionnelles…) et à des concours.

Conditions d’accès

EN DECESF

Inscription à la sélection : Dossier à retirer à partir du mois de mars auprès de l’établissement.

Conditions de sélection : Examen du dossier et entretien de motivation