Posté le 23 novembre 2016

Missions : Les « binômes de soutien », constitués d’un psychologue et d’un éducateur, sont placés auprès des Directions Interrégionales des Services Pénitentiaires (DISP) ou des services pénitentiaires d’insertion et de probation (SPIP) pour renforcer les services déconcentrés de l’administration pénitentiaire dans le cadre du plan de lutte gouvernemental contre le terrorisme.
Ils ont pour mission de participer, de manière pluridisciplinaire et en lien avec l’ensemble des acteurs pénitentiaires impliqués, ainsi que les partenaires idoines, à l’amélioration de l’identification des phénomènes de radicalisation et de la prise en charge des personnes sous-main de justice en voie de radicalisation ou radicalisées. Dans cet objectif, les binômes apportent, en milieu ouvert comme en milieu fermé, soutien aux professionnels des services déconcentrés sur l’approche du phénomène, l’analyse des pratiques et les stratégies de prise en charge dans une finalité de prévention et de la récidive.

PARTAGER CET ARTICLE