Formation TISF en Corrèze : inscrivez-vous à l’information collective

Polaris Formation ouvre une promotion de TISF en novembre 2022 à Tulle
Inscrivez-vous dès maintenant pour vous former à un métier qui recrute !

Venez nous rencontrer lors d’une information collective à Tulle le 20 octobre.
Accessible à tous, pas de condition minimum ou de diplôme requis pour se présenter aux sélections et accéder à la formation :

  • en Formation initiale prise en charge par la RÉGION Nouvelle-Aquitaine, pour les demandeurs
    d’emploi, poursuite d’études, reconversion professionnelle
  • en Formation continue (salariés) ou contrats d’alternance (Apprentissage, Professionnalisation)

 

Pourquoi se former et devenir TISF ?

  • Un public varié vous attend : enfants/adultes en difficulté, personnes en situation de handicap,
    d’exclusion, personnes âgées, migrants-demandeurs d’asile, familles
  • Différents environnements s’offrent à vous : associations/établissements/services sociaux et
    médicosociaux, collectivités territoriales, domicile des personnes et des familles
  • C’est un métier porteur de sens et offrant de larges débouchés afin de répondre aux besoins sur les
    terrains professionnels connaissant une montée en puissance du recours aux TISF
  • Ces formations sont faites pour vous si vous êtes :
  • Attiré par les métiers de l’accompagnement éducatif au quotidien, par le contact humain, par la mise
    en œuvre de projets et d’activités éducatives et préventives
  • Motivé pour apprendre un métier en centre de formation et sur le terrain : plus de la moitié de la
    formation se déroule en stage pratique.

 

Information collective :

Le jeudi 20 octobre (14h-16h00) à TULLE, au Conseil Départemental, salle du RDC bâtiment B, 9 Rue René et Emile Fage, 19000 Tulle.

 

Inscription : 

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSexOPM15Kg0ZIP5tA3Q6lghmGwu9UDcLtnfzkDXLzCbaImd3w/viewform?usp=pp_url
Informations-renseignements : www.polaris-formation.fr
Secrétariat TISF : Mme MACAUD : 05 55 33 20 73

Le recteur de l’Université de Labé en Guinée, Mohamed Chérif SOW, est venu à POLARIS Formation ces 15 et 16 septembre pour signer le renouvellement de la convention

Le recteur de l’Université de Labé en Guinée, Mohamed Chérif SOW, est venu à POLARIS Formation ces 15 et 16 septembre pour signer le renouvellement de la convention

La première convention a été signée en 2016 et a eu pour premier objectif la création d’une licence en économie sociale familiale à l’Université de Labé. Un bilan de cette convention a été effectué et il a été décidé, fort des apports réciproques de ce travail collaboratif, de consolider ce partenariat par le renouvellement de la convention.

Cette rencontre s’est matérialisée dans un premier temps par un temps informel qui a réuni autour du recteur de l’Université de Labé, différents acteurs locaux qui ont tous collaboré à divers titres avec l’Université de Labé. Nous avons eu le plaisir de recevoir, l’Université de Limoges représenté par Maryan Lemoine, Référent espaces francophones de l’Université de Limoges, la Bibliothèque Francophone Multimédias de Limoges représenté par son directeur Julien Barlier, l’Association Aide Aux Pays Francophones, représentée par Marie Paule Chupin présidente et Maryvonne Colombier membre. Ce fut l’occasion d’échanger autour de préoccupations communes concernant la formation des étudiant.e.s et plus particulièrement en lien avec des thématiques qui font sens en Guinée et en France, comme les problématiques autour du climat, de l’eau, de l’énergie et du recyclage des déchets. Ces thématiques sont au cœur de nos enseignements et participent à la lutte contre la précarité et la vulnérabilité des populations.

Dans un second temps, le président de l’Association Polaris formation, Jean Marie Farges a reçu le recteur pour la signature de la convention cadre.

Cette convention a plusieurs objectifs notamment concernant des travaux collaboratifs de réflexion qui donneront lieu à des colloques, comme par exemple la place de l’enfant dans la famille, les jeunes en situation de migration, l’économie circulaire…, et des travaux de recherche sur des thématiques communes, comme  le devenir des étudiant.e.s sortant de l’Université de Labé ou de Polaris formation. D’autre objectifs ciblent également des temps de mobilités en réciprocité des enseignant.e.s / formateurs.trices, des mobilités étudiant.e.s en vue d’une mise en stage avec nos partenaires réciproques sites qualifiants et l’accueil de part et d’autre, de volontaires en service civique.

Ce fut l’occasion aussi pour le recteur d’échanger avec nos équipes sur les deux sites de Polaris formation Limoges Cité et Isle.

Cette rencontre a confirmé le fait que ces deux instituions ont envie de partager des temps forts et ce, dans l’intérêt des étudiant.e.s qu’elles forment. Un premier temps pourra se concrétiser par des journées de travail sous forme de colloque, pour rendre plus visible ce qui a été déjà réalisé entre l’Université de Labé et Polaris formation.

 

Les nouveaux étudiants éducateurs spécialisés rencontrent les professionnels

Ce jeudi 15 septembre, les étudiants de la filière Éducateur Spécialisé fraîchement arrivés en première année ont bénéficié d’une rencontre avec les professionnels du secteur social et médico-social, sur le site de Polaris Formation à Isle.

Ce forum, organisé par Nathalie Micard et Rachel Guisset, formatrices, avait pour objectif de présenter le métier d’Educateur Spécialisé de façon concrète aux étudiants afin de les aider au mieux à s’y projeter.

Six professionnels de différents champs de l’intervention sociale ont fait le déplacement : l’APAJH 87, le CCAS de Brive service médiation sociale de rue, l’ITEP Suzanne Léger, le Service AEMO de l’ALSEA, l’Association Itinérance service Prévention spécialisée (de Dordogne) et l’Association La vie familiale avec la MECS « La Bergerie ».

Chaque professionnel a présenté le rôle de l’Educateur Spécialisé et les différents enjeux de l’accompagnement apporté en fonction des structures et de leur champ d’action.

Une première rencontre avec les professionnels riche d’enseignements, qui  permet aux nouveaux étudiants de se mettre dans le bain professionnel et d’appréhender de manière concrète les réalités qui les attendent dès leurs premières périodes de formation pratique, puis tout au long de leur parcours.

Des formations pour des métiers qui recrutent : participez au rendez-vous d’information

Des formations pour des métiers qui recrutent : participez au rendez-vous d’information

Que vous soyez collégien, lycéen, étudiant, en reconversion professionnelle ou demandeur d’emploi, des opportunités de formation vous sont ouvertes.

Des recrutements sont en cours dans de nombreuses filières, à Limoges, Brive et Tulle :

  • BTS d’Economie Sociale Familiale (Niveau 5) à Limoges – en savoir plus sur la formation
    Inscriptions ouvertes. Renseignements auprès de Mme Nicaud : n.nicaud@polaris-formation.fr – 05 55 34 81 94
  • Diplôme d’Etat de Moniteur Educateur (Niveau 4) à Limoges – en savoir plus sur la formation
    Inscriptions prolongées jusqu’au 20 septembre (sélection le 28 septembre). Renseignements auprès de Mme Devaine : s.devaine@polaris-formation.fr – 05 55 01 74 92
  • Diplôme d’Etat de Technicien de l’Intervention Sociale et Familiale (Niveau 4) à Tulle – en savoir plus sur la formation
    Inscriptions ouvertes jusqu’au 4 novembre (sélection mi-novembre). Renseignements auprès de Mme Macaud : v.macaud@polaris-formation.fr – 05 55 33 20 73
  • CAP AEPE en apprentissage (Niveau 3) à Limoges – en savoir plus sur la formation
    Inscriptions ouvertes. Renseignements auprès de Mme Delliac : f.delliac@polaris-formation.fr
  • Diplôme d’Etat Accompagnant Educatif et Social (Niveau 3) à Limoges et à Brive – en savoir plus sur la formation
    Inscriptions prolongées jusqu’au 20 septembre (sélection le 28 septembre). Renseignements auprès de Mme Devaine : s.devaine@polaris-formation.fr – 05 55 01 74 92

 

Participez à notre rendez-vous d’information en suivant le lien d’inscription suivant :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeOxR5QTPAOgSrX9F9Gb7IE3v-1Lbkm5E8sRjOF78SYtp0jBQ/viewform?usp=pp_url

Contact : Vincent Enrico v.enrico@polaris-formation.fr

TITRE PROFESSIONNEL MATU Maître d’Apprentissage –Tuteur-référent. Formation Certifiante. 2 Options proposées.

TITRE PROFESSIONNEL MATU Maître d’Apprentissage –Tuteur-référent.

Formation Certifiante. 2 Options proposées.

 

Dans le cadre de l’arrêté du 07/12/2021 portant révision de la certification relative aux compétences de Maître d’Apprentissage, Tuteur-Référent, Polaris-Formation et le CFA Académique proposent à vos salariés d’acquérir la compétence et le statut de Maître d’Apprentissage, Tuteur-Référent.

 

Actualité :

A partir de Mars 2023 sessions de formation et de certification.

 

Parcours complet :

Pré-requis : être en situation d’accompagner un alternant, un stagiaire. Cliquez ici pour consulter le calendrier prévisionnel

 

Modules préparatoires à la certification :

Pré-requis : avoir suivi les trois modules entre 2018 et 2022. Cliquez ici pour consulter le calendrier prévisionnel

 

Contact :

Caroline Valethou : c.valethou@polaris-formation.fr / 05 55 01 74 91

Des places disponibles en Bac pro Animation et ASSP

Des places disponibles en Bac Pro Animation et ASSP pour la rentrée de septembre 2022

Tu sors tu collège et tu es tenté par les métiers de l’aide et de l’animation ?

Des places sont toujours disponibles sur nos deux Bac Pro Animation et ASSP !

Le Bac pro Animation – Enfance et Personnes âgées c’est :

  • Se former au métier d’animateur généraliste
  • Apprendre à concevoir et réaliser des activités d’animation variées
  • Intervenir auprès d’un public jeune ou de personnes âgées
  • Travailler au sein de différentes structures

Cliquez ici pour en savoir plus sur le Bac Pro Animation

 

Le Bac pro Accompagnement, Soins et Services à la personne (ASSP) c’est :

  • Apprendre des activités de soins, d’hygiène et de confort, d’aide à la vie quotidienne et sociale et de promotion de la santé
  • Intervenir auprès de familles, d’enfants, de personnes âgées, de personnes en situation de handicap
  • Travailler à domicile, en milieu hospitalier ou dans de petites unités en domicile collectif

Cliquez ici pour en savoir plus sur le Bac Pro ASSP

 

Pour plus de renseignements, contactez Mme Delliac, secrétaire pédagogique :

f.delliac@polaris-formation.fr / 05 55 33 22 74

Du service civique à la prépa orientation des métiers du social

Vous accueillez ou allez accueillir cette année un ou des services civiques dans les domaines de la solidarité ou de l’éducation ?

En s’engageant dans ces missions, ces jeunes montrent leur intérêt pour notre secteur social et médico-social et ses métiers. Ils sont une partie de notre futur vivier de professionnels. Pour les accompagner dans l’affirmation et la confirmation de leur choix, Polaris Formation propose un module autour de 4 thématiques à raison d’une journée par semaine d’octobre à avril : https://view.genial.ly/62a114ec238e0300180cd5ae/interactive-content-corp-illustration-timeline »

 

Pour plus d’information sur la réussite aux diplômes et l’insertion professionnelle, cliquez ici.

 

Pour tout renseignement : Site d’Isle (05.55.34.34.34)

Secteur social : rétrospective sur ces vingt dernières années

Secteur social : rétrospective sur ces vingt dernières années

 

Le mercredi 15 juin, Polaris Formation organisait une journée d’actualité à destination des cadres du secteur social et médico-social et en présence des travailleurs sociaux occupant des fonctions de coordination. Ils étaient une centaine à échanger sur les profondes évolutions qui ont marqué leurs pratiques professionnelles au cours des 20 dernières années, et à réfléchir sur leur avenir. Pour stimuler leurs réflexions, ils ont pu bénéficier de l’expertise de Marcel Jaeger, Professeur émérite au Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), chercheur et praticien du travail social.

Au point de départ de sa conférence, il y avait un anniversaire important pour les travailleurs sociaux : les 20 ans de la Loi dite « Jospin », du 2 janvier 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale, qui a constitué pour eux un « virage » essentiel. Son ambition était de refonder l’intervention sociale autour des « droits des usagers ». Cette orientation ouvrait de nouvelles perspectives pour les personnes les plus vulnérables, considérées d’abord comme des citoyens acteurs de leur parcours de vie et légitimes à faire reconnaître leurs droits mais aussi leur expertise. Elle ouvrait aussi une « une nouvelle ère » pour les établissements, les cadres et les travailleurs sociaux qui ont dû repenser leurs services et leurs pratiques d’accompagnement mais aussi mettre en place de nouveaux modes de fonctionnement plus formalistes autour de projets de service, d’évaluations régulières, de développement des coopérations et des partenariats.

A l’issue de la conférence de Marcel Jaeger, en forme d’état des connaissances, une table ronde a permis à des professionnels de dresser un état des pratiques sur notre territoire. Prism 87, SAMSAH, Le Conseil Départemental de la Creuse, ODPE 23, l’ADAPEI de la Corrèze, Trisomie 21 et Delta Plus ont ainsi présenté des expériences illustrant le renforcement de la place des usagers dans les prises de décisions qui les concernent, la réorganisation des services, le développement de dispositifs partenariaux et les nouvelles exigences qui en découlent en termes de management.
Les participants se sont retrouvés au cours de l’après-midi dans le cadre d’ateliers au cours desquels ils ont pu échanger autour de leurs différentes pratiques et réfléchir aux évolutions à y apporter dans l’avenir. Avec un objectif partagé : améliorer la qualité du service rendu aux personnes concernées, accueillies ou accompagnées.

Cathy Pauliat, facilitatrice graphique, a su capter la richesse de leurs échanges sous la forme d’une remarquable fresque.

 

Prépa concours : inscrivez-vous aux réunions d’information

Depuis 2016, POLARIS Formation propose un accompagnement des candidats aux métiers du social souhaitant travailler à la détermination d’un choix professionnel, ou de confirmer une orientation, et ce quel que soit le statut : élève, étudiant, professionnel, ou en recherche d’emploi.

La formation s’adresse à toute personne en recherche d’orientation professionnelle sur les métiers du social et de l’accompagnement des personnes en vue de se présenter aux sélections pour le DE Accompagnant Educatif et Social, Moniteur Educateur, Technicien de l’Intervention Sociale et Familiale, Educateur Spécialisé, Educateur de Jeunes enfants ou Assistant de Service Social.

Taux de réussite : 3 candidats sur 4 accèdent à une formation en travail social après la prépa.

Voir l’infographie ci-dessous pour plus de détails :

 

https://view.genial.ly/62a71acfdaad7e0011b1223b/interactive-content-special-dates-info-horizontal

Des réunions d’information sont organisées régulièrement. Dates des prochaines réunions :

sur le site d’Isle

  • vendredi 2 septembre à 14h
  • lundi 12 septembre à 11h

à distance

  • mercredi 24 août à 11h
  • mardi 20 septembre à 11h30

Pour vous inscrire, cliquez sur le lien suivant et remplissez le formulaire :

https://framaforms.org/reunion-dinformation-sur-le-module-orientation-prepa-1655108332

 

 Calendrier 2022 – 2023

Pré-rentrée : 10 oct

  • 17 et 24 octobre
  • 7, 14, 21 et 28 novembre
  • 5 et 12 décembre
  • 9, 16, 23 et 30 janvier
  • 6, 20 et 27 février
  • 6, 13, 20 et 27 mars
  • 3 avril

 

Pour plus d’information sur la réussite aux diplômes et l’insertion professionnelle, cliquez ici.

 

Pour tout renseignement : Site d’Isle (05.55.34.34.34)

Argent et famille, un sujet d’étude pour les travailleurs sociaux

Le mardi 31 mai, Polaris Formation accueillait Nicole Prieur pour une conférence sur « l’argent dans la sphère familiale », destinée aux étudiant.e.s et aux professionnel.le.s de l’Économie Sociale Familiale (Conseiller.ère en Économie Sociale Familiale, Technicien.ne de l’Intervention Sociale et Familiale) et de la Protection des Personnes (Mandataires Judiciaires à la Protection des Majeurs et Délégué.e. s aux Prestations Familiales), dont les missions les conduisent à intervenir au cœur de la gestion financière des personnes accompagnées, fragilisées voire vulnérables.

Nicole Prieur est philosophe, thérapeute familiale, hypnothérapeute, co-directrice de Prieur-Formations et auteure de nombreux ouvrages sur la question de l’argent dans la sphère privée, notamment le couple et la famille. Depuis une vingtaine d’années, cette spécialiste s’intéresse à ce sujet et a invité les professionnel.le.s du secteur social à questionner leur propre rapport à l’argent et la résonance que celui-ci peut avoir dans la relation d’aide aux familles en situation de précarité par exemple. Elle a évoqué la dimension très taboue de ce sujet dans notre société actuelle et l’image négative qu’il peut véhiculer. Il faut, selon elle, déconstruire certains stéréotypes pour reconsidérer l’argent dans un aspect plus éthique et « au service du bien-être ». Nicole Prieur a ensuite abordé l’argent qui tient une place particulière dans les liens familiaux, que ce soit dans le couple, de parents à enfants ou entre frères et sœurs. Selon elle, « c’est la qualité de la relation qui fait que l’argent est un trésor et non un poison ».

La journée s’est ensuite axée sur l’argent dans une autre culture, avec l’intervention de Salmana Diallo, doctorant au Laboratoire de Sociologie, d’Anthropologie et de Psychologie (LASAP) à l’Université Cheick Anta DIOP de Dakar et enseignant – responsable de stage à l’Université de Labé en Guinée, partenaire de Polaris Formation et Alimou Sow, blogueur Guinéen, qui a écrit notamment « Ma Guinée plurielle, chroniques d’une Guinée ineffable à partir d’un blog » . Ils ont exposé une vision à la fois traditionnelle et moderne du rapport à l’argent dans les différents contextes de la société guinéenne, offrant ainsi un éclairage culturel sur la place et la fonction de la circulation de l’argent dans le couple, dans les familles et dans la sphère sociale.

Une table ronde composée de professionnelles a clôturé cette journée d’étude. Les réflexions, témoignages et retours d’expérience ont permis de croiser les regards sur la place de l’intervention du travailleur social dans la sphère intime de l’argent. La diversité des participantes a contribué à la richesse des échanges : Chantal Gaucher, Chef de service MJPM UDAF 87 ; Marie-Charlotte Desvaux, Directrice Générale UDAF 87 ; Nathalie Valen, déléguée MJPM UDAF 19 ; Delphine Feugnet, MJPM/DPF Pôle famille UDAF 16 ; Sylvia Boury, directrice du service MJPM/DPF ALSEA 87 ; Magalie Bennet, CESF CSF Limoges ; Cécile Deniaud et Claire Degortes – CESF – Service Information et Intervention Sociale CCAS LIMOGES ; Elise Brégère, CESF (PCB) Pôle famille UDAF 16 ; Alicia Mahut, DPF UDAF 87, Anaïs Ruaud, DPF ALSEA, Julie Marbouty, Référente MASP 2 UDAF 19.

Plusieurs facettes de l’accompagnement ont été examinées : les débuts de l’accompagnement, la prise en compte de l’entourage, les outils ou dispositifs (dont les Points Conseils Budget) sur lesquels les professionnels peuvent s’appuyer … tout en permettant à la personne accompagnée de conserver une place centrale dans la gestion de « son argent ».

INSCRIPTIONS OUVERTES pour la rentrée de Septembre-Octobre 2022 : Haute-Vienne et Corrèze

INSCRIPTIONS OUVERTES pour la rentrée de Septembre-Octobre 2022 !
Inscrivez-vous dès maintenant pour vous former à un métier qui recrute !
Augmentation du nombre de places financées par la région Nouvelle-Aquitaine

 

Accessible à tous, pas de condition minimum ou de diplôme requis pour se présenter aux sélections et accéder aux formations DE AES / DE ME / DE TISF :

  • en Formation initiale prise en charge par la RÉGION Nouvelle Aquitaine, pour les demandeurs d’emploi, poursuite d’études, reconversion professionnelle
  • en Formation continue (salariés) ou contrats d’alternance (Apprentissage, Professionnalisation)

Obtention d’un Diplôme d’Etat en 1 an ou en 2 ans et parcours professionnel évolutif en travail social

 

Pourquoi se former et devenir AES, ME ou TISF ?

  • Un public varié vous attend : enfants/adultes en difficulté, personnes en situation de handicap, d’exclusion, personnes âgées, migrants-demandeurs d’asile, familles
  • Différents environnements s’offrent à vous : associations/établissements/services sociaux et médico-sociaux, collectivités territoriales, domicile des personnes et des familles, milieu scolaire…
  • Des métiers porteurs de sens et offrant de larges débouchés afin de répondre aux besoins grandissants des personnes vulnérables

 

Ces formations sont faites pour vous si vous êtes :

  • Attiré par les métiers de l’accompagnement éducatif au quotidien, par le contact humain, par la mise en œuvre de projets et d’activités éducatives et préventives
  • Motivé pour apprendre un métier en centre de formation et sur le terrain : plus de la moitié de la formation sur ces Diplômes d’Etat se déroule en stage pratique

 

Inscrivez-vous à l’une des 2 réunions d’information collective à Polaris Isle :

  • le mardi 14 juin ( 16H30 – 18H)
  • le jeudi 23 juin ( 10H30 – 12H)

Via ce lien :

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfah0v6ZqUNaWpoa11rWBKxk320Fu4fVDa4BjA34Tk8iMkc9w/viewform?usp=pp_url

 

Inscrivez-vous à l’une des 2 réunions d’information collective en Corrèze :

  • Le jeudi 23 juin (14H – 16H30) à Brive ( Lycée G. Cabanis, 6 bd Henri de Jouvenel, 19100 Brive-la-Gaillarde)
  • Le mercredi 29 juin de 14H30 à 16H à Tulle (Conseil Départemental, salle du RDC, bât. B, 9 rue René et Emile Fage, 19000 Tulle)

Via ce lien :

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSe7tQH5T21nu425sfm1SSvWh_CsxDp8ufOtZmHvQqG8lAKxlQ/viewform?usp=pp_url

 

Informations-renseignements : 05 55 34 34 34 / www.polaris-formation.fr

Secrétariat TISF : Mme Macaud 05 55 33 20 73

Secrétariat AES / ME : Mme Devaine 05 55 01 74 92

 

Le « pouvoir d’agir » fait évoluer les fonctions des travailleurs sociaux

Le « pouvoir d’agir » fait évoluer les fonctions des travailleurs sociaux

Le mercredi 25 mai, Véronique Trillo et Marlène Marty, formatrices à Polaris Formation organisaient une journée d’étude consacrée à l’évolution des fonctions des travailleurs sociaux dans un secteur où l’on repense la place des personnes accompagnées en leur redonnant le « pouvoir d’agir » sur leur propre parcours de vie.

La journée s’est ouverte sur une conférence de Philippe Bourcy, Educateur spécialisé de formation et aujourd’hui Directeur du complexe ouest Limousin Adultes ALEFPA, qui a exposé la façon dont les politiques sociales influent sur les dispositifs et les fonctions attendues des Educateurs spécialisés. Il a notamment parlé de l’émergence de l’inclusion depuis plusieurs années qui place la personne en situation de vulnérabilité au sein d’une société qui s’adapte à elle et non l’inverse. Cette nouvelle façon de concevoir l’accompagnement bouleverse par exemple le métier d’éducateur spécialisé qui mobilise désormais les ressources de la personne afin qu’elle devienne actrice de sa vie, et capable ainsi de répondre à ses besoins et à ses envies.

Stéphane Chantegros, sociologue et formateur à Polaris Formation a poursuivi avec une intervention consacrée à la fonction de coordination dans la pensée sur les organisations. Cette fonction assure le bon fonctionnement du parcours et le plan d’accompagnement personnalisé des bénéficiaires, et se présente désormais comme un métier à part entière depuis quelques années.

Ces interventions ont été complétées par deux tables rondes animées par des professionnels du secteur. La première avait pour thème les nouveaux dispositifs, les nouveaux métiers et les nouvelles façons d’exercer les métiers de l’accompagnement, avec la participation de Soizic Guilloteau, Coordinatrice du PCPE autisme 87, Sébastien Penot, Educateur spécialisé qui exerce en libéral, Sandrine Monteil, responsable du DAPV 87 et François-Xavier Gervier, Assistant au Projet et au Parcours de Vie.

Gilles Roques, Directeur de la MECS la Bergerie, Emmanuel Pinto, coordinateur, et Florence Chédozaud, Marie Planade et David Boutet, coordinateurs de parcours à l’ADAPEI 19 ont clôturé cette journée par une table ronde axée sur les fonctions de coordination au service de la logique de parcours, en évoquant les différentes formes que la fonction peut prendre au sein des structures d’accompagnement.

Un voyage d’étude en Belgique pour les CESF et TISF

La formation de nos étudiant.e.s CESF et TISF s’est matérialisée
par un voyage d’étude à Bruxelles et Liège

Nos étudiant.e.s CESF et TISF2 ont rencontré de nombreux partenaires à Bruxelles et à Liège. Les premiers échanges se sont concrétisés par un débat autour des politiques sociales belges présentées par les professionnel.le.s du Centre Public d’Action Sociale Bruxelles ville. Cette équipe du CPAS a su montrer son dynamisme à se mobiliser sur des projets en direction des jeunes, des mères seules et isolées en s’appuyant sur la pair-aidance, des personnes exclues de la formation et du travail. La promotion de la santé fait également partie des champs d’intervention du CPAS. Cet échange s’est poursuivi par une visite du quartier des Marolles, quartier hautement résistant pendant la guerre mais aussi résistant quant au délogement des populations vulnérables. Un repas plein de saveurs, concocté par des jeunes femmes africaines sans papier, ont permis de poursuivre le débat sur le travailleur social que nos étudiant.e.s ont envie de devenir.

Une rencontre avec la Maison Vésale du CPAS a séduit nos étudiant.e.s sur la manière dont le personnel prend soin des personnes âgées souffrant de Maladie Alzheimer et Maladie Apparentée (MAMA).

La temporalité s’est organisée par la suite autour de rencontres avec des Associations Sans But Lucratif, en direction des mineurs étrangers non accompagnés de la Croix Rouge, ou de jeunes migrants réfugiés de « Mentor Escale », ou encore de familles et des personnes seules réfugiées, à « Convivial ».
Des échanges se sont aussi concrétisés avec des services accompagnant des personnes en situation de handicap, un accent a été mis sur la sensibilisation à l’empathie et à la tolérance vis-à-vis de la différence et ce, à « Parthages Handicap » ou à « VEGA ».

Un groupe d’étudiant.e.s a aussi rencontré l’ASBL CEMO, un service en direction des enfants, des jeunes et de leur famille, les missions se situent entre la prévention, la protection et l’aide.

D’autres sont allé.e.s à la rencontre du Centre d’Entraide de Jette, avec une visite de Restojet le restaurant social, de Caba l’épicerie sociale et de Rouf, le magasin de seconde main et d’autres encore ont échangé avec AMA, la Fédération des maisons d’accueil et des services d’aide aux sans-abri, avec une visite de @Home 18-24 qui est une maison d’accueil de l’asbl « Les Petits Riens », pour jeunes hommes et DoucheFLUX qui est un service d’accueil de jour.

Cette semaine en Belgique a aussi permis de rencontrer une mission locale de Bruxelles, qui a axé les échanges sur leur spécificité d’une approche des personnes précarisées en difficulté d’insertion, mais aussi de découvrir un service de médiation de quartier « EGREGOROS », dont la mission est de veiller sur le mieux vivre de EVERE une commune parmi les 19 de Bruxelles.

La médiation a été au cœur de la rencontre avec la Haute Ecole de la Province de Liège (HEPL) dans laquelle nos étudiant.e.s ont pu assister à une Conférence de Siaka Konaté, médiateur en milieu hospitalier et professeur à HEPL. Cette école propose une formation sur la médiation en direction des apprenants et professionnels de niveau 2. La Directrice des formations du social d’HEPL a chaleureusement accueilli nos étudiant.e.s en faisant des ponts entre les valeurs de POLARIS formation et de HEPL.

A chaque fois, nos étudiant.e.s ont été touché.e.s par le sens de l’accueil de nos interlocuteurs et par l’engagement des professionnels à l’égard des populations accompagnées.

Un grand merci à tous ces professionnel.le.s qui ont pris le temps d’échanger sur leur pratique et ainsi ont participé à la formation de nos étudiant.e.s sur cette semaine.

Ces rencontres ont permis de créer ou de renforcer des liens avec nos partenaires et ce, dans la perspective de poursuivre des échanges par une collaboration autour d’accueils de stagiaires et autour de la poursuite d’une réflexion partagée lors de journées d’étude par exemple.

 

 

Ouverture d’une formation certifiante “Référent de parcours” : Inscrivez-vous !

Ouverture d’une formation certifiante “Référent de parcours” : Inscrivez-vous !

 

La fonction de référent de parcours tient désormais une place centrale dans les pratiques de l’intervention sociale et médico-sociale. C’est la condition d’un accompagnement global, de qualité et sans rupture, favorisant l’inclusion et l’accès aux droits.

Afin d’en professionnaliser l’exercice et d’en favoriser la reconnaissance, Polaris Formation met en place une nouvelle formation certifiante de « Référent de parcours santé-social ».

Deux options sont proposées :

une formation complète

destinée aux professionnels désireux de s’approprier l’évolution du contexte de l’action sociale et médico-sociale, de se situer dans la mission de référent de parcours, de piloter et d’animer un réseau de partenaires au service du projet de la personne accompagnée.

Cliquez ici pour télécharger la plaquette de la formation complète

 

une préparation à la certification

pour des professionnels qui exercent déjà cette mission et souhaitent en obtenir la reconnaissance.

Ces deux parcours visent l’acquisition de la certification « Référent de parcours santé-social ».

Cliquez ici pour télécharger la plaquette de la préparation à la certification

 

 

Pour s’informer et s’inscrire, nos services se tiennent à votre écoute :

Isabelle Barthelemy : i.barthelemy@polaris-formation.fr – 05.55.01.86.00

Caroline Valethou : c.valethou@polaris-formation.fr – 05.55.01.74.91

Les EJE font de la prévention sur les écrans au “Café des parents”

Les EJE font de la prévention sur les écrans au “Café des parents”

 

Vendredi dernier, nous avons eu le plaisir de participer au premier « Café des parents », un événement co-organisé par la MECS la Bergerie et le collège Gisèle Halimi à la salle des fêtes de Saint-Mathieu et portant sur le thème des usages des écrans par les enfants et leurs parents.

Cette intervention a permis la participation de 3 de nos étudiants de 1ère année en filière Educateur de Jeunes Enfants, Léa, Elvis et Manon, dans le cadre d’une action de prévention-santé faisant partie de leur formation.

Environ 10 co-animateurs étaient présents (Educateur de Jeunes Enfants, psychologue, directeur de MECS, proviseure, infirmier, gendarme, Mme la Maire de Saint-Mathieu,…) ainsi qu’une quinzaine de participants dont quelques enfants et jeunes avec leurs parents.

Ce temps d’échanges a permis aux parents présents de partager leurs inquiétudes et interrogations, et aux professionnels d’informer sur les risques et d’apporter des pistes aux enfants, aux jeunes… et aux parents !