Assistant Maternel

Le métier

L’article L. 421-1 du Code de l’Action Sociale et des Familles définit ainsi l’assistante maternelle : « L’assistant maternel est la personne qui, moyennant rémunération, accueille habituellement et de façon non permanente des mineurs à son domicile », « Il exerce sa profession comme salarié de particuliers employeurs ou de personnes morales de droit public ou privé. »

L’accès à la formation

Pour exercer la profession d’Assistante Maternelle, il est nécessaire d’être préalablement agréé. Depuis 1977, l’agrément est indispensable dès lors que la personne souhaite faire de l’accueil de mineurs à son domicile une activité habituelle et rémunérée.

L’agrément donne le droit d’exercer la profession d’Assistante Maternelle. Mais il doit être distingué de l’embauche. Il conditionne l’accès à la profession, c’est un préalable nécessaire à une embauche.

Toute personne envisageant d’accueillir des mineurs à son domicile à titre habituel et onéreux est tenue, avant d’exercer cette activité, de solliciter un agrément du président du Conseil Général de son département de résidence. La demande doit être présentée au service départemental de la Protection Maternelle Infantile (PMI). Ce dossier de demande d’agrément comprend un formulaire et un certificat médical.

La formation

Le décret N°2006-464 du 20 avril 2006 relatif à la formation des Assistants Maternels porte la durée de la formation à 120 heures dont 60 heures assurées dans un délai de six mois à compter de la demande d’agrément de l’assistant maternel.

L’arrêté du 30 août 2006 précise que la formation doit permettre à l’assistant maternel agréé d’acquérir les compétences et les connaissances de l’unité professionnelle « prise en charge de l’enfant au domicile » du Certificat d’Aptitude Professionnelle « Petite Enfance ».

La formation des Assistants Maternels reprend donc les contenus de ces enseignements. Les 120 heures sont réparties en :

  • deux semaines consécutives de 30 heures, puis
  • 5 regroupements de 12 heures (2 journées) à raison d’un regroupement tous les mois – Durée de 60 h.

Grands thèmes de la formation

  • Identifier les besoins de l’enfant
    • Besoins de l’enfant et facteurs du développement
    • La sécurité de l’enfant : qualité de vie et prévention des accidents domestiques
    • La santé
    • Le sommeil de l’enfant, troubles du comportement
  • Notion générale sur l’organisation du corps humain
  • Initiation aux gestes de premiers secours
  • Cadre juridique et institutionnel du métier
    • Cadre juridique et institutionnel général
    • Protection sanitaire et sociale de l’enfant
    • Mode d’accueil
    • Assistante Maternelle – un métier
  • Communication appliquée au secteur professionnel
    • Communication, transmission des informations
    • Discrétion et secret professionnel
  • Atelier méthodologique : travail sur l’étude du dossier de l’épreuve « prise en charge de l’enfant à domicile » de l’examen du CAP.

Validation de l’épreuve

Epreuve « Prise en charge de l’enfant à domicile » du CAP Petite Enfance

Finalités et objectifs de l’épreuve :
Elle a pour objectif de vérifier les compétences professionnelles et les savoirs associés liés aux activités professionnelles d’accueil et de prise en charge de jeunes enfants dans le contexte du domicile privé.
Mode dÂ’évaluation
Ponctuelle : écrite pratique – Durée : 2h15 maximum
Première partie : écrite, durée 1h30 Notée sur 20 points
A partir d’une situation professionnelle au domicile précisant un contexte professionnel simple, le candidat répond à des questions indépendantes ou liées permettant de vérifier la maîtrise des savoirs associés mentionnés ci-dessus et l’acquisition des compétences C12, C371, C374, C375.
Seconde partie : pratique, durée 45 minutes au maximum
Notée sur 60 points
Cette partie d’épreuve permet de vérifier les compétences C12, C25, C35, C36.
A partir d’une situation professionnelle de prise en charge d’enfant(s) au domicile privé, il est demandé au candidat :
– de mettre en œuvre une ou des technique(s) de soins d’hygiène corporelle et/ou de confort
– d’assurer la prévention et la sécurité.

Financement de la formation

Le financement de la formation relève du Conseil Général du Département, au titre de la protection maternelle et infantile : Corrèze.

 

Pour tout renseignement : Site d’Isle (05.55.01.40.52)

PARTAGER CET ARTICLE
NOS FORMATIONS