Posté le 15 juin 2021

Le responsable d’unité éducative exerce, sous l’autorité du directeur de service, la direction pédagogique et de l’UEMO de Limoges prenant en charge des mineurs et des jeunes majeurs faisant l’objet d’une mesure de protection judiciaire au titre de l’ordonnance du 2 février 1945 ou des articles 375 et suivants du code civil.

Le RUE est membre de l’équipe de direction du STEMO Limousin
Il participe au collège de direction territoriale
Il peut être l’interlocuteur de l’équipe de direction territoriale.
Ses interlocuteurs au niveau de la juridiction sont les magistrats prescripteurs.
Il est l’interlocuteur sous l’angle opérationnel des instances participant à la mise en œuvre des politiques publiques sur le territoire d’implantation de l’unité, ou de manière plus étendue en fonction de caractéristiques locales sur délégation du DS.

 

Missions :

Le responsable d’unité éducative, sous l’autorité du directeur du service, est chargé :

1) D’organiser et de coordonner la prise en charge des mineurs au sein de l’unité éducative

• Dans le cadre du projet de service, élabore, il met en œuvre et actualise le projet pédagogique de l’unité en concertation avec l’ensemble des agents
• Il organise la prise en charge éducative et la continuité du parcours des mineurs
• Il coordonne et soutient l’activité des personnels de son unité ; met en place les outils et les modalités d’échange entre les professionnels au quotidien
• Il organise l’interdisciplinarité des interventions et des prises en charge.
• Il organise la continuité du fonctionnement de l’unité et le temps de travail, notamment par le biais des emplois du temps, et valide les congés ordinaires des personnels de l’unité.
• Il organise l’activité de l’unité en cas de grève, recense les personnels grévistes et non grévistes et transmet au directeur du service.

2) D’organiser et de coordonner la prise en charge des mineurs détenus au quartier mineur de la maison d’arrêt de Limoges
Contenu à définir

3) D’encadrer et d’animer l’équipe pluridisciplinaire :

• Il valide les écrits professionnels, puis les transmet aux magistrats dans les délais.
• Il organise et anime les réunions de son unité et participe aux réunions du service.
• Il organise l’accueil des stagiaires.
• Il élabore les fiches de poste personnalisées des agents relevant de son unité.
• Il effectue les entretiens professionnels des personnels placés sous son autorité directe.
• Il alerte le directeur de service des situations individuelles à traiter dans le cadre des risques psycho-sociaux.

4) De s’assurer de la qualité et du suivi de la mise en œuvre des mesures confiées par l’autorité judiciaire

• Il assure la qualité de l’accueil et du suivi, ainsi que la fin de la prise en charge du public pour garantir la continuité du parcours du jeune en veillant aux articulations dans la prise en charge.
• Il est l’interlocuteur privilégié des magistrats pour la mise en œuvre des mesures individuelles.
• Il veille au respect des droits des usagers, au sens de la loi de janvier 2002.
• Met en œuvre les évaluations internes de l’unité en lien avec le directeur de service.
• Il valide les informations de l’unité devant être renseignées dans GAME.
• Il garantit l’effectivité et la qualité des données éducatives saisies dans GAME dans le cadre du processus de contrôle de gestion.
• Il organise l’articulation entre les professionnels PJJ et les autres acteurs de la prise en charge, au service des parcours, le cas échéant, par délégation du DS.

5) De veiller au bon fonctionnement logistique de son unité éducative

• Il exprime, auprès du directeur de service, après consultation de l’équipe, les besoins en moyens nécessaires aux actions éducatives, au fonctionnement courant, à l’équipement et l’entretien immobilier. Il informe l’équipe de la décision de la DIR suite à l’expression de ces besoins.
• Il constate le service fait pour les achats de l’unité.
• Il garantit, en tant que chef d’établissement, la sécurité incendie, quand le directeur de service n’a pas son bureau sur le site de l’unité.
• Il veille à l’application, au sein de l’unité, des réglementations portant sur la santé, la sécurité, les conditions de travail et la médecine de prévention.
• Il veille à la bonne utilisation du parc automobile de l’unité.

PARTAGER CET ARTICLE