Posté le 27 mai 2019

Secteur Prévention – Insertion :

Dans le cadre de l’organisation des services du Pôle solidarités, chaque territoire d’action sociale (TAS) comprend un secteur prévention insertion composé d’agents du cadre d’emplois des assistants socio-éducatifs. Les agents de ce secteur sont placés sous l’autorité hiérarchique du responsable du TAS et par délégation, de celle du responsable du secteur prévention insertion (RSPI).
Cette équipe, dans ses actions, est en relation fonctionnelle régulière avec les différents services du Pôle solidarités, la MDPH et le GIP Charente Solidarités notamment. L’intervention de l’équipe du secteur prévention insertion se situe dans le cadre d’un travail pluridisciplinaire associant l’ensemble des secteurs du TAS.
Le personnel du secteur prévention insertion a pour mission l’accueil généraliste et l’accompagnement global des publics en difficultés. L’objectif du secteur prévention insertion est de développer toute intervention préventive et de favoriser l’insertion sociale et/ou professionnelle durable des personnes accompagnées.

Secteur Enfance :

Au sein de chaque Territoire d’action sociale, une équipe de pôle enfance pluridisciplinaire, composée d’assistants familiaux et d’agents du cadre d’emplois des assistants socio-éducatifs, est placée sous l’autorité hiérarchique du responsable du TAS et par délégation, de celle du responsable du secteur enfance.
Cette équipe met en œuvre, sur le territoire concerné, les missions qui relèvent du service départemental de l’aide sociale à l’enfance, et plus particulièrement celles définies dans le code de l’action sociale et des familles. L’équipe enfance assure, à la demande et dans son champ d’action, une fonction de conseil technique pour le compte des agents des autres secteurs du TAS.
Au sein de ce secteur, chaque travailleur social, soumis au secret professionnel, assure la fonction de référent parents/enfant(s) à partir du territoire du ou des parents auprès de qui réside(nt) ou résidai(en)t le ou les enfants au moment de la mise en œuvre de la mesure.
Compte tenu de la chaîne de responsabilité professionnelle, civile et pénale relative aux actes et aux missions de l’aide sociale à l’enfance, les professionnels de ce secteur devront porter une attention particulière au respect du droit et des procédures établies par le Conseil départemental ou s’imposant à l’Institution.

PARTAGER CET ARTICLE