Posté le 29 mai 2022

La formation de nos étudiant.e.s CESF et TISF s’est matérialisée
par un voyage d’étude à Bruxelles et Liège

Nos étudiant.e.s CESF et TISF2 ont rencontré de nombreux partenaires à Bruxelles et à Liège. Les premiers échanges se sont concrétisés par un débat autour des politiques sociales belges présentées par les professionnel.le.s du Centre Public d’Action Sociale Bruxelles ville. Cette équipe du CPAS a su montrer son dynamisme à se mobiliser sur des projets en direction des jeunes, des mères seules et isolées en s’appuyant sur la pair-aidance, des personnes exclues de la formation et du travail. La promotion de la santé fait également partie des champs d’intervention du CPAS. Cet échange s’est poursuivi par une visite du quartier des Marolles, quartier hautement résistant pendant la guerre mais aussi résistant quant au délogement des populations vulnérables. Un repas plein de saveurs, concocté par des jeunes femmes africaines sans papier, ont permis de poursuivre le débat sur le travailleur social que nos étudiant.e.s ont envie de devenir.

Une rencontre avec la Maison Vésale du CPAS a séduit nos étudiant.e.s sur la manière dont le personnel prend soin des personnes âgées souffrant de Maladie Alzheimer et Maladie Apparentée (MAMA).

La temporalité s’est organisée par la suite autour de rencontres avec des Associations Sans But Lucratif, en direction des mineurs étrangers non accompagnés de la Croix Rouge, ou de jeunes migrants réfugiés de « Mentor Escale », ou encore de familles et des personnes seules réfugiées, à « Convivial ».
Des échanges se sont aussi concrétisés avec des services accompagnant des personnes en situation de handicap, un accent a été mis sur la sensibilisation à l’empathie et à la tolérance vis-à-vis de la différence et ce, à « Parthages Handicap » ou à « VEGA ».

Un groupe d’étudiant.e.s a aussi rencontré l’ASBL CEMO, un service en direction des enfants, des jeunes et de leur famille, les missions se situent entre la prévention, la protection et l’aide.

D’autres sont allé.e.s à la rencontre du Centre d’Entraide de Jette, avec une visite de Restojet le restaurant social, de Caba l’épicerie sociale et de Rouf, le magasin de seconde main et d’autres encore ont échangé avec AMA, la Fédération des maisons d’accueil et des services d’aide aux sans-abri, avec une visite de @Home 18-24 qui est une maison d’accueil de l’asbl « Les Petits Riens », pour jeunes hommes et DoucheFLUX qui est un service d’accueil de jour.

Cette semaine en Belgique a aussi permis de rencontrer une mission locale de Bruxelles, qui a axé les échanges sur leur spécificité d’une approche des personnes précarisées en difficulté d’insertion, mais aussi de découvrir un service de médiation de quartier « EGREGOROS », dont la mission est de veiller sur le mieux vivre de EVERE une commune parmi les 19 de Bruxelles.

La médiation a été au cœur de la rencontre avec la Haute Ecole de la Province de Liège (HEPL) dans laquelle nos étudiant.e.s ont pu assister à une Conférence de Siaka Konaté, médiateur en milieu hospitalier et professeur à HEPL. Cette école propose une formation sur la médiation en direction des apprenants et professionnels de niveau 2. La Directrice des formations du social d’HEPL a chaleureusement accueilli nos étudiant.e.s en faisant des ponts entre les valeurs de POLARIS formation et de HEPL.

A chaque fois, nos étudiant.e.s ont été touché.e.s par le sens de l’accueil de nos interlocuteurs et par l’engagement des professionnels à l’égard des populations accompagnées.

Un grand merci à tous ces professionnel.le.s qui ont pris le temps d’échanger sur leur pratique et ainsi ont participé à la formation de nos étudiant.e.s sur cette semaine.

Ces rencontres ont permis de créer ou de renforcer des liens avec nos partenaires et ce, dans la perspective de poursuivre des échanges par une collaboration autour d’accueils de stagiaires et autour de la poursuite d’une réflexion partagée lors de journées d’étude par exemple.

 

 

PARTAGER CET ARTICLE
RETOUR AUX ACTUALITÉS