Diplôme d’Etat d’Ingénierie Sociale

Des compétences au service des acteurs sociaux

En articulant le Diplôme d’Etat d’Ingénierie Sociale et l’Exécutive Master gouvernance
publique et action sociale, Polaris Formation et Sciences Po Bordeaux proposent aux
cadres et dirigeants de :
• Comprendre et analyser les bouleversements sociaux, politiques et économiques et
leur interaction afin de mieux conseiller et accompagner les dirigeants.
• Impulser et mettre en oeuvre des projets stratégiques qui inscrivent les institutions publiques ou privées dans les transformations sociales et les réalités territoriales.
• Fédérer les services et les équipes autour de logiques d’action transversales et ouvertes sur l’environnement.
Ce cursus inscrit l’Ingénierie Sociale au cœur d’une connaissance affirmée de l’action sociale et médico-sociale. Il repose sur un partenariat qui garantit une qualité d’enseignements sur les enjeux contemporains des politiques sociales. Les approches pédagogiques favorisent l’expertise des questions sociales et la recherche de réponses adaptées.
La formation prépare les cadres et dirigeants à mener des projets au service du développement de leurs institutions, en tenant compte de la complexité du contexte législatif, social et organisationnel.
Aux côtés de cadres managers ou gestionnaires, ces cadres développent des
compétences stratégiques et des capacités d’expertise, d’ingénierie de projet et
d’évaluation, essentielles à l’adaptation des institutions publiques et privées.

La formation

Former des cadres à l’expertise, l’ingénierie ou la stratégie nécessite des approches croisées.
Polaris Formations et Sciences Po Bordeaux font le choix d’une culture basée sur l’interdisciplinarité et sur une diversité de savoir-faire professionnels.
L’apport conjoint d’universitaires, de formateurs et de professionnels expérimentés garantit une qualité d’enseignement et une adaptation des propositions pédagogiques aux réalités des terrains.
La formation s’articule ainsi autour d’une analyse pointue des enjeux de l’action publique
et collective, d’une lecture des systèmes organisationnels complexes et d’une approche
dynamique de l’ingénierie de projet.
La formation comprend 739 h d’enseignement théorique et 175 heures de formation pratique.

Elle repose sur trois domaines de formation :
« Production de connaissances » – 300 heures
• Outils conceptuels d’analyse
• Démarches et recherche en sciences humaines et sociales
• Langues, cultures et civilisations
« Conception et conduite d’actions » – 250 heures
• Politiques sociales
• Epistémologie
• Ingénierie sociale et territoriale
« Communication, ressources humaines » – 150 heures
• Gestion et dynamique des ressources humaines
• Information et communication
39 heures consacrées aux conférences de méthodes et aux travaux personnels
175 heures consacrées à une étude de terrain réalisée collectivement à partir d’une proposition émanant d’une organisation publique ou privé du champ de l’intervention sociale.
• Un processus formatif permet aux participants une appropriation progressive des savoirs et savoirs faire. Il alterne cours magistraux, conférences de méthodes, séances de travaux pratiques et projets.
La première année, dite propédeutique, est consacrée aux outils conceptuels de l’analyse afin de mieux connaître, comprendre et explorer son environnement.
La deuxième année contribue à approfondir, maitriser, mettre en critique raisonnée ses savoirs, concevoir et expérimenter.
La troisième année permet aux participants de chercher, d’expertiser, de rendre compte et de promouvoir.
La formation est organisée en tenant compte des contraintes des professionnels autour de session de trois à quatre jours, par mois, à Limoges et à Bordeaux.

Certification

Le cursus débouche sur une double certification :
• Diplôme d’Etat d’ingénierie Sociale (DEIS) délivré par l’Etat
• Executive Master « Gouvernance publique et action sociale, délivré par l’IEP de Bordeaux

Conditions d’accès

Pour accéder à la formation, le candidat doit satisfaire à la procédure de sélection et justifier :
d’un diplôme d’Etat du champ sanitaire et social :
• diplôme au moins de niveau II relevant du code de l’action sociale et des familles (CAFERUIS, CAFDES, DEMF).
• diplôme de niveau III du code de l’action sociale et des familles (DEES, DECESF, DEAS, DEEJE, DEETS, DEFA) et justifier de 3 ans d’expérience professionnelle dans le domaine de l’intervention sociale.
• diplôme de niveau III du secteur paramédical délivré par l’Etat (exemple diplôme d’infirmier, …) et justifier de 5 ans d’expérience professionnelle dans le domaine de l’intervention sociale.
ou d’un diplôme de l’enseignement supérieur :
• diplôme de l’enseignement supérieur correspondant au moins à cinq ans d’études supérieures ou diplôme homologué ou
enregistré au RNCP au niveau I.
• diplôme de l’enseignement supérieur correspondant au moins à trois ans d’études supérieures ou diplôme homologué ou
enregistré au RNCP au niveau II et justifier de trois ans d’expérience professionnelle dans le domaine de l’intervention sociale.
ou
• Appartenir au corps des directeurs ou éducateurs de la PJJ, au corps des directeurs, chefs de service ou conseillers d’insertion et de probation de l’administration pénitentiaire et justifier de 3 ans d’expérience professionnelle dans le domaine de l’intervention sociale.

Lieu de formation

La formation est organisée en tenant compte des contraintes des professionnels autour de session de trois à quatre jours par mois, à Limoges et à Bordeaux.